C’EST MON PATRIMOINE

2021, Val-de-Reuil (27)


Porté par
DRAC Normandie
La Ville de Val-de-Reuil


Type
Atelier de conception et de fabrication 

Crédit Photo
yakafokon


Mercis
flora // ludwig // léo  // alexis

A travers le dispositif C’est mon patrimoine!, porté par la DRAC Normandie, nous souhaitons impulser une action qui ambitionne d’améliorer le cadre de vie des jeunes et de les sensibiliser à la fabrique de la ville et à sa transformation. Nous sommes convaincu.e.s que la dynamique de renouvellement urbain de la ville de Val-de-Reuil offre des perspectives concrètes de questionnement et des potentiels d’intervention sur l’espace public.

Nous souhaitons initier les jeunes Rolivalois.es au processus de création d’un projet architectural depuis la définition du projet, sa conception jusqu’à la réalisation du projet à l’échelle 1.

PHASE Conception

La première phase du projet est un temps partagé entre des séquences exploratoires dans la ville et un travail d’analyse.

Cette recherche in-situ s’accompagne d’un travail en salle à partir de la matière récoltée mais également via la consultation de cartes, de livres, de documents d’archives.

Semaine 1 avec les collègien.nes 


Semaine 2 avec les lycéen.nes

L’observation des espaces extérieurs de la ville, des pratiques ainsi que l’analyse des besoins et des usages doit permettre d’imaginer un ou plusieurs aménagement(s) tel(s) que du mobilier urbain, une bibliothèque, un abris bus, théâtre de plein-air, une aire de jeux d’extérieur.

La réalisation de maquettes a permis de confronter les jeunes à l’appréhension de l’espace en trois dimensions et de les initier au jeu de la construction. 


Plusieurs projets ont été réalisés 








Validation d’esquisse
La synthèse des travaux de conception donna deux esquisses, que les enfants devais, en principe, présenter lors d’un conseil municipal, en raison des mesures sanitaires, cet phase n’a pas pu être concrétisé.


PHASE Chantier

- phase réalisé juillet 2021 -


Le premier jour est celui des receptions de commandes, celle-ci n’arrivent jamais au bon moment ou même pas du tout. Nous profitons de ces moments d’imprévus pour revenir à la maquette. Ce jour “perdu” fu bien plus bénéfique que nous l’imaginions ; les enfants semblent prendre confiance dans la compréhension de la structure, des divers materiaux et techniques d’assemblages.

Semaine 1 avec les collègien.nes Alphonse Allais.


C’est avec assurances que le chantier commence le lendemain.
Les journées s’organisent en atelier.


L’atelier débit, à la scie radial.



L’atelier assemblage, perçage // vissage.


L’atelier suivit de chantier // communication.




Semaine 2 avec les lycéen.nes Marc Bloch.




collectif yakafokon _ 2020