LE JARDIN SUSPENDU DES MAROLLES

Aout 2021, Bruxelles, Belgique.
Porté par
Ville de Bruxelles

Collaboration
Collectif Dallas 

Type
Construction dans l’espace public, végétalisation, ateliers/chantier participatifs.

Budget
25000€

Crédit Photo
yakafokon
Collectif Damas
Cinzia Romanin


Dans cette zone très dense de la Ville, le départ des voitures de la rampe du Palais de justice était l’occasion rêvée

d’y développer la nature et la cohésion sociale, tout en mettant en valeur ce patrimoine.


C’est donc pour rendre la rampe agréable, en faire un lieu de vie pour les passants et habitants du quartier, ramener le jeu, la détente, la rêverie, mais aussi redonner une place à la vie végétale et animale, que le projet des jardins suspendus des Marolles a vu le jour. Il a expérimenté une manière de redonner leur place aux végétaux dans un environnement très minéral, en impliquant des enfants du quartier.


Le projet se base sur la technique du carottage : on prélève un morceau du sol, ici en l’occurrence du béton et de l’asphalte, à l’aide de carotteuse, scie à béton ou marteau piqueur.


Deux avantages :

1. Les trous créés au sol par le forage permettent à la nature de re-prendre ses droits : aux plantes de pousser, aux insectes de butiner et à l’eau de s’infiltrer.


2. Ce qui est extrait ou excavé du sol, ce sont des cylindres ou paral-lélépipèdes qui vont être les matériaux de base de nouvelles installa-tions pour rendre les rampes plus accueillantes : donc pas de déchet ni de transport, on réutilise tout sur place!


Pensé à la base par un groupe d’amis (architectes, urbanistes, paysagistes, écologues, conseillers en participation) dans le cadre de l’appel à projet de la ville de Bruxelles, il y a eu la volonté, dès le départ, deco-construire ce projet avec ses (futurs) usagers. C’est pourquoi un partenariat a été mis en place avec l’AMO CARS, asbl d’accompagnement et réinsertion sociale active dans le quartier et qui a permis de travailler avec un groupe d’une dizaine d’enfants de 8 à 12 ans.





AQQ
collectif yakafokon _ 2020